Contact Us   |   Sign In   |   Register
Document de Référence: Protocoles d’évaluation dans un programme de bien-être lié à la dance

Documents de Référence

PDFVersion PDF


Introduction

La danse, comme forme d’art, est une activité exigeante au niveau des efforts physiques et mentaux qu’elle impose. Pour surveiller les effets de ces contraintes, les écoles, les départements universitaires ainsi que les compagnies professionnelles de danse ont pris l’habitude d’instaurer des programmes visant à promouvoir la santé du danseur. Ces programmes comprennent souvent un éventail d’activités et d’approches diverses pour la bonne santé du danseur; les protocoles d’évaluation en font parties. Ces protocoles consistent en une batterie de tests ou d’évaluations destinés à recueillir les informations concernant l’état individuel de chaque danseur. Il peut s’agir d’évaluations physiques ou d’enquêtes nutritionnelles sur les habitudes du danseur et sur son bien-être psychologique. Le but de ce document de référence vise à informer le milieu de la danse sur la variété des objectifs et les types de protocoles disponibles dans ce domaine. Il aborde en outre l’évaluation physique qui précède une performance ainsi que l’analyse d’une blessure.

But de l’évaluation

Le but principal de ce genre d’évaluation est de recueillir des informations importantes sur le danseur qui pourront lui être utiles ainsi qu’à toutes les personnes qui travaillent avec lui: ses enseignants, le kinésithérapeute de la compagnie ou tout autre professionnel de santé. Les informations recueillies serviront à promouvoir la santé existante et le bien-être du danseur. Ce type d’évaluation se révèle plus efficace lorsqu’elle est appliquée dans le cadre d’un programme de formation continue. Les informations obtenues à partir d’une évaluation peuvent être utilisées pour concevoir des programmes d’entraînement sur mesure applicables en complément de la classe, pour accroître la force et la souplesse des danseurs et atteindre une meilleure forme physique. Cela permet en outre de prescrire aux danseurs des stratégies sur mesure pour prévenir les blessures. Enfin, selon les résultats de l’évaluation, il sera possible d’organiser des séminaires sur des sujets comme la nutrition, la réduction du stress, le contrôle de l’anxiété lors des représentations, ou de mettre en œuvre des mesure plus confidentielles au sein même des écoles ou des compagnies.

En l’état actuel des connaissances, le rôle des protocoles d’évaluation dans la prévention des blessures occasionnées par la danse, n’a pas encore été scientifiquement prouvé. Cela dit, on espère que les programmes de bien être et les protocoles d’évaluation pourront améliorer les techniques de danse et permettre aux danseurs d’être en bonne santé. La qualité des rendements, la prévention des blessures et la longévité de la carrière des danseurs peuvent être améliorées par la promotion de ces idéaux par le biais de:

  • L’efficacité biomécanique de la formation dans le domaine de la danse,
  • Le conditionnement spécifique propre à la danse,
  • La prise en charge des danseurs par des professionnels familiarisés aux contraintes de la danse,
  • Une formation sur la santé du danseur pour les danseurs, les enseignants, les directeurs et les professionnels de santé de la compagnie.

Un protocole d’évaluation ne doit pas être confondu avec une audition. Dans le passé, il arrivait parfois que les auditions incluaient certains éléments de l’évaluation comme la vérification d’une technique ou un examen de la structure du corps. De telles pratiques étaient utilisées comme un outil de filtrage pour l’acceptation dans une compagnie ou dans une école de danse, ou pour participer à une forme particulière de la danse. Toutefois dans la pratique, l’objectif actuel de l’évaluation a changé. L’évaluation est susceptible d’être mise en place après que l’élève ou le danseur ait été admis, son objectif est de fournir un profil de départ de l’état physique, médical et psychologique du danseur.

Facteurs de mise en œuvre des résultats de l’évaluation

Des facteurs spécifiques influencent le type d’évaluation à mettre en œuvre et le nombre de points qui doivent être abordés, il s’agit notamment:

  • Du profil du danseur – ses forces et ses faiblesses: L’information recueillie lors de l’évaluation peut être utile aussi bien à l’enseignant qu’au danseur pour mieux comprendre les problèmes de technique en classe, pour définir des objectifs et pour élaborer un programme de mise en condition personnalisé qui peut aboutir à une formation plus efficace et profitable.
  • De l’efficacité des programmes et de l’organisation de la classe: La formation technique et le conditionnement peuvent être mis en œuvre de manière à optimiser la santé et l’efficacité des danseurs. Les directeurs d’école peuvent également tirer profit des évaluations en adaptant leurs programmes pour mieux répondre aux besoins des danseurs.
  • De l’évaluation des progrès: Dans l’absolu, l’évaluation doit se poursuivre tout au long de la carrière académique et professionnelle du danseur. Le fait de répéter ces protocoles d’évaluation peut avoir divers avantage. A partir d’une évaluation initiale on peut suivre les changements qui surviennent dans la condition physique du danseur, dans ses compétences techniques ou d’exécution, ou dans son état psychologique. En outre, quant il s’agit de danseurs préadolescents, il peut être utile de faire effectuer des évaluations régulières par des professionnels de santé qualifiés dans le domaine de la danse afin de suivre la croissance et les changements physiques chez les jeunes danseurs.
  • De l’établissement de normes: L’évaluation peut contribuer à la connaissance scientifique du corps du danseur en fournissant des informations sur les danseurs à différents âges, dans différentes formes de danse et dans différents pays. Le fait de vouloir réunir une base de données à large échelle peut surprendre de prime abord, mais ce type d’information représente une base de travail concrète pour la recherche dans le domaine de la danse pour accroître les connaissances en vue d’améliorer la formation des danseurs.
  • De la mise en œuvre: Le type ou la portée de l’évaluation à mettre en œuvre peut être déterminé par l’espace disponible pour l’évaluation, le type de danse et de danseurs impliqués, le moment où elle est effectuée, le personnel disponible pour la réaliser ainsi que l’exploitation prévue des résultats. En outre, la disponibilité et l’expertise des professionnels responsables de l’évaluation doit être prise en considération. Il peut s’agir de médecins, masseurs, physiothérapeutes, physiologistes de l’exercice, psychologues, nutritionnistes, chercheurs dans le domaine de la science du mouvement sans oublier les professeurs de danse.
  • Du suivi: L’évaluation n’est pas une fin en soi. L’analyse des données devrait être effectuée et un résumé personnalisé ou un profil devrait être établi pour chaque danseur. Celui-ci doit être divulgué de manière avisée.

Types et contenus des évaluations

Voici un tableau des types d’évaluation, une brève liste des catégories visées, et une suggestion des professionnels nécessaires à la conduite de l’évaluation.

Exemples de contenu des évaluationsProfessionnels pour conduire l’examen
Evaluation Médicale:
- examens médicaux de santé générale,
- historique des antécédents médicaux, diagnostics et traitement en cours,
- mesures et croissance anthropométrique,
- anomalies structurelles
Médecin,
Ostéopathe,
Kinésithérapeute,
Entraîneur physique
Evaluation Musculaire et Squelettique:
(y compris l’historique des blessures)
- Evaluation physique,
- Alignement statique,
- Gamme de mouvement (hypo ou hyperlaxie),
- Force,
- Déséquilibres musculaire,
- Asymétries fonctionnelles
Médecin,
Ostéopathe,
Kinésithérapeute,
Chiropracteur
Evaluation à l’Entraînement:
- Réponse cardio-respiratoire,
- Tessiture physique
Physiologiste de l'exercice,
Kinésithérapeute
Evaluation des Compétences Techniques de Danse:
(y compris l’historique des formations)
- Compétences motrices fondamentales,
- Alignement dynamique,
- Stabilité de base,
- Technique de danse spécifique à acquérir
Professeur de danse,
Professionnel de santé qualifié
Evaluation Psychologique:
- Questionnaires, enquêtes et interviews abordant les thèmes de l’anxiété
en relation avec les performances, l’estime de soi, la dépression
Psychologue,
Psychiatre
Evaluation sur la Nutrition:
- Questionnaires et enquêtes sur l’alimentation, les régimes et les habitudes alimentaires
Nutritionniste,
Diététicien

Conclusions

  • La danse est une activité physique rigoureuse. Les protocoles d’évaluation peuvent se révéler utiles pour assurer la sécurité des danseurs.
  • Les protocoles d’évaluation peuvent fournir des données de référence importantes et utiles.
  • Les protocoles d’évaluation peuvent servir à cataloguer un groupe de manière à suivre les types de blessures susceptibles de se manifester au sein du groupe ou les indicateurs de charge de travail.
  • Les danseurs ont rarement une assurance-maladie, parfois ils font appel à des médecins qui sont peu familiers avec les exigences spécifiques de la danse. Les protocoles d’évaluation permettent de nouer des contacts entre les danseurs et des professionnels de santé du milieu de la danse.
  • Il n’a pas encore été prouvé scientifiquement que les protocoles d’évaluation soient un facteur permettant de prédire un risque de blessure. A l’heure actuelle, on ne maîtrise pas encore bien le lien entre évaluation et conséquences sur la santé des danseurs. Par conséquent, il est nécessaire que les éducateurs et les professionnels de santé entreprennent des recherches visant à comprendre la meilleure façon d’optimiser la performance et le bien-être tout en prévenant les blessures et la maladie. Envisager les protocoles d’évaluation sous cet angle peut sans doute contribuer à faire avancer la profession dans son ensemble.

Références

Cardinal M, Hilsendager S: A curricular model for dance wellness education in higher education dance programs. J Dance Med Sci. 1997; 1(2):67-72.

Clippinger K: Dance screening. J Dance Med Sci. 1997; 1(3): 84.

 

Produit par: L’Association Internationale pour la Médecine et la Science de la Danse, Education Committee et Research Committee
Écrit par: Karen Potter, Marliese Kimmerle, Gayanne Grossman, Margot Rijven, Marijeanne Liederbach, et Virginia Wilmerding
August 2007 (Revised November 2008)
Traduit par: Cristina Braud.

Ce document peut être reproduit dans son intégralité à des fins éducatives dans la mesure où on en cite la source « International Association for Dance Medicine and Science (IADMS). »

Copyright © 2007-2010 International Association for Dance Medicine and Science (IADMS)

TOP

Association Management Software Powered by YourMembership  ::  Legal